administratif


administratif

administratif, ive [ administratif, iv ] adj.
• 1789; du rad. de administration
1Relatif, propre à l'Administration. Les autorités administratives. Acte administratif, émanant de ces autorités. Droit administratif. La fonction administrative. La division administrative de la France (régions, départements, arrondissements, cantons, communes).
2Chargé de tâches d'administration. Directeur administratif.

administratif, administrative adjectif Qui concerne une administration, l'Administration. ● administratif, administrative (expressions) adjectif Division administrative, celle qui partage en circonscriptions le territoire de l'État. Droit administratif, ensemble des règles qui régissent l'organisation et l'activité de l'Administration. Police administrative, police qui a pour objet de maintenir la tranquillité, la sécurité, la salubrité et l'ordre publics (par opposition à police judiciaire). ● administratif, administrative nom Personne qui travaille dans le secteur administratif d'une entreprise.

administratif, ive
adj. et n. m.
d1./d adj. De l'administration, relatif à l'administration. Les lenteurs administratives.
d2./d n. m. Personne occupant une fonction dans une administration.

⇒ADMINISTRATIF, IVE, adj. et subst.
I.— Emploi adj.
A.— [Au sens gén., en parlant d'une chose] Qui concerne le fonctionnement ou le personnel de l'administration, notamment de l'administration publique :
1. L'empereur a alors analysé les avantages d'une ville administrative, c'est-à-dire, faite pour la réunion des administrations, et ils lui semblaient vraiment problématiques.
E.-D. DE LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, p. 968.
2. Les départements, les communes, etc..., sont autant de divisions administratives.
Ac. Compl. 1842.
3. C'est plutôt un changement dans le type des innovateurs qui, pour acquérir les meilleurs techniciens, trier à leur bénéfice les innovations possibles, obtenir les alliances politiques ou administratives qu'il faut, doivent posséder les capacités et les compétences du politicien, peut-être même du politique.
F. PERROUX, L'Économie du XXe siècle, 1964, p. 650.
Péj. Qui fait un usage inconsidéré (paralysant, inefficace, etc.) des règles administratives. Synon. bureaucratique :
4. Il n'en est pas moins vrai que la grâce de la réflexion ne se distribue pas à l'action suivant le formalisme administratif qu'imaginait une psychologie embarrassée de procédure et de mauvais cartésianisme : primo, une notification, secundo, une délibération, tertio, un arrêté, quarto, une procédure exécutoire.
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 414.
Rem. 1. Syntagmes fréq. : droit administratif (J. MALÈGUE, Augustin ou le Maître est là, 1933, p. 181, etc.); ordre- (Ch. DE GAULLE, Mémoires de guerre, Le Salut, 1959, p. 449, 455, 651, etc.), acte, décision, division, pouvoir, service, tribunal administratif. 2. L'adj. s'associe volontiers à un subst. péj. formalisme, incurie, lenteur, style, etc. ou à d'autres adj. de signification voisine : officiel.
B.— [En parlant d'une pers. ou d'un de ses organes ou facultés]
1. Qui fait partie d'une administration publique ou privée, qui la constitue :
5. Pour lancer le poète, il [ce grand diplomate] donna un dîner où se trouvèrent le préfet, le receveur-général, le colonel du régiment en garnison, le directeur de l'école de marine, le président du tribunal, enfin toutes les sommités administratives.
H. DE BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 63.
Corps administratif. Ensemble du personnel administratif de l'État.
2. En partic. Qui est responsable d'une administration :
6. Par arrêtés publiés au Journal officiel, il est mis fin aux fonctions de M. Maurice Lévêque, directeur général de l'administration générale de l'Assistance Publique à Paris, qui est nommé directeur administratif de l'hôpital psychiatrique de Ville-Evrard.
Combat, 19-20 janv. 1952, p. 1, col. 6.
Rem. Dans la lang. contemp. administratif est souvent associé (ou opposé) à financier : directeur administratif et financier; et opposé p. ex. à directeur général, directeur scientifique, etc.
3. Qui est versé dans la connaissance de l'administration, qui a des réflexes d'administratif (au sens II A) :
7. Jacquet, homme administratif, s'adressa naturellement à l'autorité pour en obtenir la permission d'exhumer le corps de madame Jules et de le brûler.
H. DE BALZAC, Ferragus, 1833, p. 134.
4. Péj. Qui manifeste certaines habitudes (attitudes, ton, etc.) caractéristiques de l'administration :
8. 20 janvier. Franc-Nohain. Conférence sur les marionnettes. De l'aplomb, une bonne voix, un peu trop administrative.
J. RENARD, Journal, 1900, p. 565.
9. Quand Leclerc n'osait plus parler son langage particulier, il ne devenait pas simple, il devenait administratif.
A. MALRAUX, L'Espoir, 1937, p. 669.
Rem. Dans cet emploi l'antéposition de l'adj. souligne parfois la connotation péj. :
10. Le soir, dîne le jeune ménage Gautier. La petite femme, une jeunesse ratatinée et vieillotte. Le mari, l'officiel et administratif Toto, se déraidit parfois dans des charges et des imitations mal faites, ayant quelque chose du funambulesque triste des bouffons anglais.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, nov. 1874, p. 1005.
II.— Emploi subst.
A.— Au masc., surtout au plur. Membre du personnel d'administration :
11. On note d'abord curieusement la crainte, l'hostilité et l'exigence des gens du peuple à l'égard de l'administration. « C'est nous qui payons; les administratifs sont là pour nous servir », et, en même temps, pour eux, l'école tient du bureau de bienfaisance.
L. FRAPIÉ, La Maternelle, 1904, p. 236.
Péj. (Cf. supra I B 4) :
12. Tous ces messieurs autour de ce tapis vert, tous ces mielleux bonshommes de commissions, tous ces administratifs littérateurs, poussant leur carrière par la toute-puissance du passe-moi la casse, je te passerai le séné, m'inspirent comme un dégoût physique.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, janv. 1875, p. 1035.
Rem. L'adj. est, comme le note LAFON 1963, ,,de plus en plus utilisé comme subst. pour désigner l'ensemble du personnel salarié, permanent, chargé d'assumer la direction ou la gestion d'affaires publiques ou privées par opposition à administrateur, dont l'action est intermittente ou gratuite.``
B.— Au neutre. Ce qui relève de l'administration (notamment publique) :
13. La solidarité chaleureuse de tous ceux qui « en étaient », la méfiance et, même, l'aversion à l'égard de l'administratif, du régulier, de l'officiel, enfin un désir obstiné d'épuration, voilà ce qui les hantait et, à l'occasion, les unissait en d'ardentes démonstrations.
Ch. DE GAULLE, Mémoires de guerre, l'Unité, 1956, p. 152.
Étymol. ET HIST. — 1790, 12 déc. « qui émane de l'administration (d'une chose) » (MIRABEAU, Disc. ds BRUNOT t. 9, 2, p. 1055 : cette théorie vaut d'être approfondie ..., mais son application n'étant qu'une « mesure administrative »); 1790 pouvoir administratif (ID., Corresp. avec le comte de la Mark, II, 75 ds DG).
Dér. du rad. de administration II, 2; suff. -if.
Prononc. :[], fém. [-i:v]. Enq. :/, -iv/.
STAT. — Fréq. abs. litt. :658. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 607, b) 960; XXe s. : a) 1 038, b) 1 140.
BBG. — BÉL. 1957. — LAFON 1963. — SPR. 1967.

administratif, ive [administʀatif, iv] adj.
ÉTYM. 1789; du rad. de administration.
1 Relatif, propre à l'administration (surtout au sens 2.). || Les autorités administratives. || Acte administratif, émanant de ces autorités. || Décision administrative ( Arrêté, décret, règlement). || Autorité administrative. || Carrière administrative ( Fonction, fonctionnaire). || Division, circonscription, organisation administrative. || Comptes administratifs. || Droit administratif. || Contentieux administratif. || Police administrative et police judiciaire. || Tribunaux administratifs. || Filière, hiérarchie administrative. || Régime, système administratif. Officiel, public, réglementaire.
La langue administrative, le style administratif. || Fonction administrative (dans une entreprise).
Péj. Qui fait un mauvais usage, qui abuse des règles administratives. Bureaucratique. || Le formalisme administratif. || L'incurie, la lenteur, la routine administrative.Les chinoiseries, les tracasseries administratives.
1 Pourtant, deux heures se passèrent en palabres administratives avant qu'ordre nous fût donné d'aller enfin sur le quai rejoindre nos bagages.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, I, p. 35.
2 Je dirais même que nous passons beaucoup plus de temps en paperasseries administratives qu'en enquêtes proprement dites.
G. Simenon, les Mémoires de Maigret, p. 164.
(Personnes; actes humains). Qui manifeste les habitudes propres à l'administration. || Une attitude très administrative.
3 Quand Leclerc n'osait plus parler son langage particulier, il ne devenait pas simple, il devenait administratif.
Malraux, l'Espoir, Pl., p. 669.
2 Chargé de tâches d'administration. || Directeur administratif. || Personnel administratif. || Travailleurs administratifs et travailleurs productifs d'une entreprise.
N. m. a Membre du personnel d'administration. || Les administratifs.
b Service administratif (d'une entreprise).
4 On se côtoyait avec la technique et l'administratif, mais les trois ordres affectaient de ne pas se voir dans les couloirs.
Jacqueline Monsigny, le Miroir aux pingouins, p. 210.
c Collectif. || L'administratif et le judiciaire.
DÉR. Administrativement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • administratif — administratif, ive (a dmi ni stra tif, ti v ) adj. Qui appartient, qui a rapport à l administration. Talents administratifs. Science administrative. Règlements administratifs. ÉTYMOLOGIE    Administrativus, de administrare, administrer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • administratif — ADMINISTRATIF, IVE, adj. se dit des Corps, des Assemblées, chargés d une partie d Administration publique. Corps administratifs. Assemblées administratives. Terminer une affaire par voie administrative, au lieu d employer la voie judioiaire …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Administratif — Administration Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • ADMINISTRATIF — IVE. adj. Qui appartient, qui a rapport à l administration. Il y a quelquefois conflit entre l autorité administrative et l autorité judiciaire. Fonctions administratives. Décision administrative. Talents administratifs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • administratif — adj. ADMINISTRATIFO, A, E (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ADMINISTRATIF (DROIT) — Il est tentant de donner du droit administratif, en partant d’une observation évidente, une définition concrète à laquelle sa simplicité même conférerait une quasi universalité. Tous les États modernes ont des organes administratifs, dont les… …   Encyclopédie Universelle

  • ADMINISTRATIF (RÈGLEMENT) — ADMINISTRATIF RÈGLEMENT Acte administratif tendant à édicter une disposition générale et impersonnelle, le règlement se distingue des autres décisions exécutoires portant décision individuelle. En France, le règlement administratif participe… …   Encyclopédie Universelle

  • ADMINISTRATIF, IVE — adj. Qui a rapport à l’administration. Il y a quelquefois conflit entre l’autorité administrative et l’autorité judiciaire. Fonctions administratives. Décision administrative. Talents administratifs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Droit Administratif En France —  Pour les autres articles nationaux, voir Droit administratif. Droit administratif | Généralités …   Wikipédia en Français

  • Droit administratif en France — Pour les autres articles nationaux, voir Droit administratif. Droit administratif Généralités …   Wikipédia en Français